Championnat de France Cadet / Espoir

_MG_7439.jpg
_MG_7441.jpg
1-1D_MG_6889.jpg
1-2D_MG_6974.jpg
1-3B_MG_7133.jpg
1-3D_MG_7173.jpg
2-1A.jpg
2-2B_MG_7051.jpg
2-2D_MG_7059.jpg
2-3E_MG_7243.jpg
2-4A_MG_7258.jpg
2-4C_MG_7291.jpg
3-1B_MG_6999.jpg
podium.jpg
Alan Philippe (Cadet -37kg):

Alan affronte pour son premier combat un adversaire sensiblement du même niveau, qui prend l'avantage dès le premier round alors qu'Alan reproduit les enchaînements qu'il apprécie tant mais qui manquent d'efficacité.


Killian Bonnel (Espoir -80kg):

Killian est victime des aléas de l'arbitrage, problème récurrent dans le Taekwondo en compétition...

En effet, les compétiteurs ne doivent pas compter sur leur simple talent pour espérer s'imposer mais également sur la clémence d'un arbitrage tout puissant qui, lorsqu'une décision est prise même à l'encontre de la réalité du combat, ne se remet jamais en question...

Le premier tour l'oppose à un combattant de la Dragon Team de petite taille, la différence de gabarit et de niveau lui permettent de prendre rapidement un avantage conséquent en infligeant de puissants coups de pieds à la tête de son adversaire. 
Dès le début du 3ème round, l'écart entre les deux combattants est supérieur à 12 points : Gaetan l'emporte sur décision de l'arbitre avant la fin du temps réglementaire.
Notre récent champion d'Aquitaine a des ambitions pour cette compétition, en effet, il sait qu'il a le niveau pour gravir l'une des marches du podium mais il sait également qu'il va falloir se battre pour y arriver.
Le 8ème de finale l'oppose à un combattant moins expérimenté que lui qu'il va rapidement déborder avec son aisance naturelle pour l'exécution des coups de pieds à la tête...
La différence de niveau est telle que le coach adverse décide rapidement de jeter l'éponge avant un K.O qui semble alors imminent.
La pression est à son comble lorsque le quart de finale débute : en effet, il faut vivre ce combat comme une finale puisqu'il est synonyme de médaille nationale !

Le premier round est équilibré même si Gaetan est mené au score de 3 à 1, son adversaire , ancien partenaire d'entraînement de Melvin est un excellent combattant, très rapide : il n'est pas en quart de finale par hasard lui non plus.

Le 2ème round voit l'écart s'accroître, Gaetan rencontre des difficultés de distance en attaque et se fait contrer à la fin de plusieurs enchaînements. Au regard de son retard au score il est obligé de faire le travail et ce dernier n'est pas payant puisque l'adversaire est excellent contreur.

La médaille s'envole et la déception pour le combattant et les entraîneurs est d'autant plus grande que c'est maintenant la 3ème fois que Gaetan est éliminé au pied du podium.
Le combattant de l'ASSM TKD tente le tout pour le tout sur le 3ème round mais ne reviendra malheureusement pas au score malgré ses nombreuses tentatives pour infliger un K.O.
Gaetan Lathus (Cadet -33kg):
Championnat de France Avenirs
15 et 16 janvier 2011
Son tirage au sort ne lui est pas favorable, en effet, il a fort à faire dès le premier combat et doit puiser dans ses ressources pour parvenir à s'imposer. Il va d'ailleurs causer une belle frayeur à Gérald, son coach, en faisant la différence sur un coup de pied à la tête alors qu'il est mené quelques secondes avant la fin du temps réglementaire : Gérald est littéralement scotché à son siège, il ne s'en remettra pas de la journée !
Melvin Rousseau (Cadet -33kg):

A l'instar de Gaetan, Melvin dispose lui aussi de toutes les qualités pour ramener une médaille nationale.
Le tour de chauffe est passé: Melvin rentre dans la compétition en menant un combat tout aussi serré que le premier face à un adversaire expérimenté mais la détermination et le mental d'acier de notre jeune athlète lui permettent encore une fois de s'imposer en haussant son niveau: en route pour le quart de finale !
Le quart de finale commence et le combat s'annonce tactique et difficile mais comme à son habitude Melvin ne lâche rien, le score est équilibré et les échanges sont rudes jusqu'au 3ème round où Melvin inflige un Dolyo Tchagui surpuissant au visage de son adversaire qui est K.O debout, complètement titubant et incapable de reprendre le combat dans le délai imparti.
La demi-finale s'annonce très difficile : Melvin a la lourde tâche d'affronter le double champion de France en titre, tête de série de la catégorie.

Le combattant de l'ASSM TKD n'est nullement impressionné par le niveau de son adversaire et va livrer un combat tout simplement impressionnant sans toutefois parvenir à s'imposer: pas de regret, l'adversaire était plus fort (cette fois-ci...)
Après seulement quelques mois de présence dans le club, Melvin confirme son potentiel en montant sur le podium national d'une catégorie relevée : félicitations à ses anciens entraîneurs qui ont fait jusqu'ici un travail remarquable, charge au staff de l'ASSM TKD de poursuivre la formation de Melvin dans la continuité de ce qu'il a déjà acquis.
L'écart entre les deux protagonistes s'accroît durant le deuxième round et c'est au début du 3ème round qu'Alan, le "Diesel", se met en action en réalisant une fin de combat qui surprend totalement son adversaire, si bien que l'écart s'amenuise dangereusement pour lui, malheureusement pas suffisamment pour permettre à Alan de remporter le match.
Espérons que cette défaite lui permettra d'identifier le travail à accomplir et les erreurs à ne plus reproduire pour remporter ses combats en compétition nationale.
Killian domine son combat du début à la fin en plaçant 4 coups de pieds à la tête de son adversaire qui ne seront pas comptabilisés par le corps arbitral (voir photos), pire : certains coups infligés par notre "Kizül Ramdam" inter-communal (cousin très éloigné de Servet Tazegül l'international) sont comptabilisés en faveur de son adversaire.
Au début du 3ème round l'écart, qui ne reflète pas la réalité, est de 8 points et Killian s'emploie à tenter de le combler  face à un adversaire qui fuit le combat en commettant de nombreuses fautes sans qu'il soit disqualifié pour autant (3.5 points de pénalité: le dernier avertissement ne sera jamais attribué!)

La déception est à la fois compréhensible et légitime, surtout après avoir observé les combats suivants qui auraient placé "Kizül" dans de bonnes conditions pour obtenir une médaille dans cette catégorie des moins de 80 kg très ouverte.

D'autres occasions se présenteront et permettront à notre jeune senior de briller en compétition en poursuivant son investissement sérieux à l'entraînement dans son club.

Bravo Melvin ! Ce résultat est mérité compte-tenu des efforts consentis aux entraînements, les autres guerriers de l'ASSM TKD ont également prouvé qu'il n'étaient pas loin du top-niveau national. La roue tourne et les malchanceux d'un jour deviennent les vainqueurs d'un autre...
C'est la 4ème année consécutive que l'ASSM TKD parvient à monter sur le podium national : preuve qu'il y existe un certain savoir-faire et du sérieux dans la formation des athlètes.
lyon.jpg
Le championnat de France Avenirs met annuellement aux prises les meilleurs athlètes français dans les catégories cadets et espoirs.
665 compétiteurs, 26 ligues régionales, 256 filles (137 cadettes et 119 espoirs), 409 garçons (210 cadets et 199 espoirs)
La pression est grande pour le staff : Melvin représente le dernier espoir de médaille de la journée pour l'ASSM TKD après l'élimination de Gaetan et d'Alan. 

C'est la victoire tant espérée par le combattant et les entraîneurs !!!
IMG_6864.jpg
Magnifique Mondolyo Tchagui d'Alan !
Un des nombreux Dolyo Tchagui non-comptabilisé...
Encore un coup de pied à la tête qui ne valide pas le point !
Melvin peut être fier de sa 3ème place !
Un style très aérien !
ce site a été créé sur www.quomodo.com