Championnat de France Junior / Vétéran

C'est à Grenoble (!!!) que le staff et les compétiteurs ont dû se déplacer pour participer au Championnat de France organisé dans le complexe sportif  "La Halle Clémenceau" où doivent s'affronter quelques 600 compétiteurs sur les deux jours.

C'est une grande première : les combats vont être réalisés au moyen de plastrons électroniques qui ont pour objectif de minimiser les difficultés habituelles de l'arbitrage dans la validation des points.


11_France_Juniors.jpg
Emilie Margaléjo (junior -49kg)
12 et 13 mars 2011
Le tirage au sort est loin d'être clément pour notre guerrière qui doit affronter dès le premier tour une athlète de la ligue Midi-Pyrénées sociétaire du pôle France habituée des podiums nationaux.

Dès le début du combat, la toulousaine prend l'avantage grâce à un coup de pied à la tête qui surprend Mimie... Son orgueil en prend un coup: elle tente de foncer pour combler l'écart de suite mais la toulousaine est bonne contreuse et sait exploiter la générosité d'Emilie en attaque. Le premier round s'achève sur un score de 9 à 0 en faveur de l'athlète du pôle.

Sébastien Barreau (vétéran 2 -68kg)
Sébastien s'impose relativement facilement lors du premier combat grâce à ses Mondolyo Tchagui qui iront s'écraser sur le visage de son adversaire. Il se qualifie de cette manière pour le quart de finale. 

Il affronte un adversaire coriace lors du 1/4 de finale, il est d'abord mené mais va rester concentré pour remonter petit à petit à un score de parité. Son adversaire ne s'avoue pas vaincu et reprend l'avantage pendant le 3ème round mais Sébastien reste au contact et parvient à tuer le match à quelques secondes de la fin du temps réglementaire en exécutant un magnifique 360 dolyo Tchagui enchaîné d'un Dwit Dora Yop Tchagui qui ira s'abattre sur la mâchoire du combattant adversaire. Un superbe geste technique: du beau Taekwondo !!!

A ce moment précis, la médaille de bronze est assurée, non sans stress... Sébastien s'en contentera-t-il ?

La configuration du combat suivant n'est pas la même : le combattant adverse n'est pas du même niveau que le précédent, Sébastien prend relativement facilement l'avantage et peut se contenter par la suite de gérer son avance en vue de la finale qui s'annonce très difficile au vu des compétences démontrées tout au long de la compétition par son futur adversaire.

La finale débute : l'adversaire de Sébastien prend rapidement l'avantage grâce à des frappes surpuissantes au plastron mais le combattant de Saint Médard ne lâche rien et s'accroche au score, si bien qu'à 30 secondes de la fin du 3ème round les deux combattants sont au coude à coude sur un score de 9 à 12 en la défaveur de Sébastien mais un coup de pied à la tête peut à tout moment renverser la vapeur ! Malheureusement, notre vétéran ne parviendra pas à surprendre son adversaire, il devra donc s'incliner en ayant réalisé un parcours exceptionnel... 

En 6 mois de présence à Saint Médard en Jalles : les progrès sont bel et bien visibles et PAYANTS !!!

L'ASSM TKD réalise une saison tout à fait exceptionnelle : après s'être imposé chez les seniors en Aquitaine (3 champions dans les catégories reines -68kg, -74kg, -80kg), après avoir brillé au Championnat de France chez les cadets (1/4 de finaliste, une 3ème place), le club réussit également chez les vétérans grâce à Sébastien !!!

Ces 2 podiums nationaux ne peuvent être le fruit du hasard mais bien du travail des combattants et des entraîneurs déterminés dans leur volonté de faire briller le plus haut possible les couleurs de Saint Médard en Jalles.

13032011227.jpg
Championnat de France junior / vétéran
MIMI 2011.png
Mais Emilie n'a pas dit son dernier mot: et malgré un démarrage difficile où les frappes ont parfois manqué de précision, le 2ème round est tout à fait différent ! Emilie rentre son Mondolyo 2 fois de suite et remonte ainsi au score en inscrivant 8 points en 2 coups de pied, mais son adversaire a du métier et continue d'engranger les points en contre.L'écart se creuse jusqu'à atteindre les 12 points fatidiques qui entraînent l'arrêt du combat. On regrettera cependant qu'un 3ème Mondolyo Tchagui n'ait pas été validé par les juges qui aurait certainement permis à Emilie de terminer son combat...


Mimie n'a aucun regret à avoir: son adversaire finira Championne de France de la catégorie.


Un mondolyo Tchagui validé par les arbitres.
Sébastien sur la 2ème marche du podium national !
création de site internet avec : www.quomodo.com