Coupe de Colomiers

Le collectif junior sénior vétéran, toujours très motivé par la compétition, s'est déplacé à l'Open de Colomiers. Ce fut donc une looongue journée pour les athlètes de l'ASSM TKD qui ont décollé de Saint Médard à l'heure où certains ne sont pas encore couchés (départ à 5h du matin !).

Reportage de Kizul Ramdam, reporter sans frontière

Gregory Lévita  (Vétéran + 80 kg) :

 


C'est la première compétition pour Greg, après un an et demie de pratique assidue. Il combat dans la catégorie des lourds et doit potentiellement affronter des adversaires souvent bien plus grands que lui.


Cette hypothèse se vérifie dès le premier tour puisqu'il doit combattre contre un adversaire de plus de 2 mètres !!! Mais cette situation lui laisse tout de même des chances de l'emporter face à cet adversaire qui paraît relativement lent et  statique et manque légèrement de condition physique alors que ce n'est pas le cas de notre vétéran qui a du souffle et peut s'imposer grâce à ses déplacements.


Greg se montre très motivé et entreprenant pendant le combat, mais la taille de l’adversaire ne l’aide pas beaucoup… Le combat rappelle un grand classique cinématographique comme le fameux affrontement de Bruce Lee contre le basketteur Karim Abdul Jabbar dans la Tour Infernale.


Greg ne parvient pas à lever ses bandal tchagui à une hauteur suffisante en y mettant suffisamment de puissance pour valider tous les points, et les problèmes de distance sont présents : en effet, la différence d'allonge est telle qu'il est obligé de s'exposer s'il veut parvenir à valider ses points.


Jeremy Gerbith (Senior non gradé – 68 kg):1er

 

Depuis déjà quelques semaines, Jeremy nous pondait des œufs sur son pied gauche. C’est à cause de sa blessure qu’il préférera s’inscrire en catégorie « non gradés », pour y faire un meilleur résultat sans risque d'aggravation de sa blessure.


Le premier combat commence par un adversaire aussi combatif que lui, un premier round dynamique débute. Malheureusement, les points ne sont pas en la faveur de Jeremy. Ce qui ne l’empêchera pas de rattraper son retard au deuxième round, grâce à ses Tit Tchagui au plastron validant 2 points à chaque fois. Son endurance, sa condition physique et sa motivation lui permettent de gagner le combat à l'issue du 3ème round.


Le deuxième combat se présente sous les mêmes hospices : une meilleure maîtrise technique et ses déplacements lui permettent de mieux gérer le combat que le précédent.


Le niveau de son adversaire en finale est moins élevé que lors des combats précédents, mais la blessure de notre guerrier s'est réveillée et l'handicape fortement puisqu'il est obligé d'adapter sa façon de combattre. Jérémy n'a pas le choix : il doit faire avec pour terminer sur la plus haute marche du podium.

Jonathan Soubiale (Senior non gradé – 63 kg):1er

 

C'est également la première compétition pour Jonathan, très motivé et assidu aux entraînements depuis le début de la saison : on ne met pas longtemps à se rendre compte que ce combattant a envie d'apprendre et de progresser rapidement.


Sur cette compétition, le règlement pour les non gradés interdit les touches à la tête, Jonathan a quelques fois l’envie de lever au visage et s'expose de cette manière aux sanctions de l'arbitrage...


Son premier adversaire est aussi acharné que lui : le combat est rude mais Jo parvient à s'imposer grâce à de meilleurs déplacements qui lui permettent d'éviter d'exposer son plastron aux frappes.


Le deuxième combat ainsi que la finale se déroulent de la même manière : sa vivacité dans les déplacement et sa condition physique lui permettent de s'imposer à chaque fois et de remporter sa catégorie.



Lucas Frestel (Senior  gradé – 74 kg): 2ème

 

Lucas combat chez les confirmés malgré son grade inférieur, ce qui l'autorise à porter des coups au visage et heureusement puisqu’il exécute les ¾ de ses coups de pieds à la tête !


Son premier combat est tout simplement spectaculaire, c'est une véritable démonstration de techniques difficiles mais efficaces  : des Dolyo jambe avant, 180° dolyo, et des puissants Dwit Tchagui au plastron !

L’adversaire avance beaucoup moins après deux Dwit Tchagui surpuissants qui ont certainement dû le remuer quelques peu.


Le deuxième combat est plus difficile : Lucas qui est asthmatique rencontre des difficultés pour s'oxygéner pendant le combat, mais il va faire en sorte que le combat ne dure pas en le  remportant dès la fin du 2ème round. (Lucas : «  Je voulais vite finir le combat », en toute simplicité, c'est cependant bien souvent plus difficile à faire qu'à dire !).


La finale l'oppose à Xavier Bouldoires, une tête de série de sa catégorie, qui venait de réaliser essuyer 5 combats époustouflants dans deux catégories ! Malgré son manque d'expérience du très haut niveau, Lucas tente de gérer le combat, mais son redoutable adversaire l’endort pour ensuite lui enchaîner des Nelyo Tchagui foudroyants. Lucas est contraint de rester sur la défensive et doit abandonner le combat à la fin du 2ème round pour éviter tout risque de blessure, mais ce n’était pas sans mérite. Il termine donc sur la 2eme place du podium.

 


Killian Bonnel (Senior gradé - 80 kg): 2ème

Killian réalise un premier combat d'anthologie face à un adversaire de très bon niveau, le combat est acharné mais notre Kizul fait la différence grâce à son endurance. 

Le deuxième combat l'oppose à un combattant aquitain: le professeur du club de Bayonne. Kizul Ramdam parvient à le pousser à la faute jusqu'à la disqualification malgré un léger retard aux points.
Cependant le combattant de l'ASSM TKd laissera des plumes sur ce combat : il est blessé un peu partout et plus particulièrement à la hanche.

La finale ne se passe pas aussi bien que les tours préliminaires : Kizul s'incline sans parvenir à développer la même agressivité que lors des combats précédents. 

(propos du coach Emilie Margaléjo)

Colomiers2011.jpg
Greg1.jpg
Greg_Mimie.jpg
Jerem1.jpg
Jerem2.jpg
Jo2.jpg
Jo3.jpg
Jo5.jpg
Jo_Domi.jpg
Lucas1.jpg
Lucas2.jpg
Lucas3.jpg
kilou1.jpg
Kilou3.jpg
Kilou4.jpg
Kilou6.jpg
Coupe de Colomiers
Gregory ne s'en sort cependant pas si mal compte tenu du fait que c'est une première expérience même s'il doit s'incliner sur un score de 5 à 10.
C’est un succès! Jérémy termine premier de sa catégorie malgré la blessure qui ne lui a pas permis de donner le meilleur.
C'est un début prometteur pour ce combattant qui n'a seulement que 5 mois de pratique !
27 février 2011
ce site a été créé sur www.quomodo.com