Open de Puiseaux

23 et 24 octobre
OPEN DE PUISEAUX
La saison 2010-2011 commence officiellement avec l'ouverture du bal des compétitions ! C'est donc l'Open de Puiseaux qui a été choisi par l'équipe technique comme entrée en matière pour une partie des compétiteurs de l'ASSM TKD.
Sébastien est seul dans sa catégorie vétéran 2 (+35 ans) et doit donc combattre en vétéran 1 (+30 ans) s'il veut espérer transpirer un peu pendant le week-end. Il est donc surclassé en vétéran 1 afin de lui permettre de combattre. 

Lors de son premier combat, Sébastien s'impose en réalisant de très bonnes choses sur le premier round et en maintenant son avance tout au long du combat. On constate tout de même que, fatigue aidant, Sébastien recommence à faire ses erreurs habituelles de placement qui finiront par ne plus se reproduire à force d'entraînements et de conseils avisés de l'équipe technique.

La finale est plus délicate à négocier : le combattant en face n'est pas de la même trempe que le précédent, Sébastien un peu à court physiquement lâche des points dès le début du combat et devra par la suite courir après le score en prenant des risques pour tenter de remonter son retard. Il s'incline sans pour autant avoir démérité. 
Première compétition pour Hassen qui avait à cœur de remporter son premier combat à l'extérieur. Il s'en est malheureusement fallu de peu : il s'incline face à un adversaire qu'il aurait pu battre mais le manque de précision et de rapidité de ses frappes ne lui ont pas permis de s'imposer. 

On ne devient pas un bon combattant en 1 an de pratique : il faut maintenant poursuivre ses efforts à l'entraînement en restant sérieux pour progresser et peut-être un jour s'imposer en compétition. 
C'était également le baptême du feu pour Théo qui avait 3 combats à faire pour remporter la finale de sa catégorie. 

Il affronte dès le premier combat un jeune combattant visiblement plus expérimenté que lui, le combat est très rude et accroché : les deux adversaires sont à égalité, Théo fait preuve d'un mental d'acier et de techniques remarquables compte-tenu de sa jeune expérience dans la discipline. 

La fin du troisième round confirme cette égalité de point : le quatrième round commence et va donc consacrer le vainqueur par point en or (système de la mort subite). Théo marque le premier : il est qualifié pour la demi-finale. 


Le deuxième combat est pire que le précédent : il affronte encore une fois un combattant d'un niveau technique supérieur au sien mais n'est pas déstabilisé pour autant et joue crânement sa chance jusqu'au bout en s'accrochant au score ! Il ne parviendra cependant pas à s'imposer. 
Comme vous le savez peut-être notre jeune champion n'est plus licencié de l'ASSM TKD car sa famille a déménagé dans la région parisienne. Cependant, le staff aura toujours un regard particulier vis à vis de ce combattant qui a fait ses débuts à Saint-Médard et Jason, de son côté, aura certainement lui aussi toujours un regard particulier vers son ancien club qui lui a fait découvrir et aimer l'art martial.  Voilà pourquoi nous continuerons à exposer les résultats de Jason sur notre site pour que ses anciens partenaires d'entraînement et amis puissent prendre des nouvelles de ce jeune talent prometteur. 

Jason doit gagner 3 combats pour aller au bout et vaincre dans sa catégorie : c'est sa première compétition dans la catégorie minime, il a enfin la possibilité de frapper à la tête de ses adversaires.

Il aborde le premier combat sereinement face à un combattant nettement moins expérimenté que lui. Il creuse très rapidement l'écart tout en gérant tranquillement son combat. En début de 3ème round il passe aux choses sérieuses en décochant un superbe et puissant coup de pied à la tête de son adversaire, l'arbitre prend alors la sage décision d'arrêter le combat. 

La physionomie du 2ème combat est totalement différente : l'adversaire est cette fois-ci expérimenté et le combat est serré malgré l'avantage de Jason jusqu'à la fin du 3ème round où il se fait surprendre à 10s de la fin par 2 violents coups de pied à la tête qui vont le faire chanceler. Le round s'achève sur un score de parité. il faut donc marquer le point en or pour prétendre à la victoire. Le round commence : Jason exécute un excellent retrait pit qui passe mais n'est pas validé puis s'arrête, croyant avoir gagné le combat, alors que son adversaire remise dans le tempo avec 2 bandal tchagui qui seront validés. Jason perd le combat sur une erreur de jeunesse qu'il ne reproduira certainement plus à l'avenir.
Après un an sans pratique Jérémy revient à la compétition dans une des catégories les plus difficiles, et on peut dire qu'il n'est malheureusement pas avantagé au tirage au sort puisqu'il doit affronter dès son premier combat la tête de série de sa catégorie. Il s'engage dans le combat avec sa motivation habituelle : une tactique plutôt payante puisqu'il parvient à vraiment gêner son adversaire même si ce dernier prend tout de même l'avantage et finit par logiquement s'imposer. 

Courage ! Le travail finira un jour par payer, c'est certain !

Mathias Rahmani s'est malheureusement retrouvé tout seul dans sa catégorie, sans possibilité d'arranger un combat avec un combattant d'une autre catégorie et n'a donc pas pu combattre pour sa première compétition. Il a pu cependant observer le déroulement de l'open et soutenir ses co-équipiers. 
Espérons que ce déplacement lui donnera une motivation supplémentaire pour se dépasser à l'entraînement.
Comme Mathias, Emilie était seule dans sa catégorie mais une rencontre arrangée a pu s'organiser entre une junior -55kg et elle. 

Dès les premières secondes du combat Mimie impose son style et son rythme en remisant sur chaque attaque avec des doubles pit qui atteignent leur cible mais malheureusement aucun point n'est validé par les juges comme durant la totalité du combat... 

Cet arbitrage défaillant place son adversaire devant elle au score alors que la réalité est toute autre : Mimie est obligée de multiplier les attaques, de prendre des risques importants si elle veut espérer l'emporter, elle s'y emploie avec panache mais s'expose de temps à autres aux contres de son adversaire. 

Au début du 3ème round Mimie a encore 3 points de retard à rattraper : elle tente donc un contre en Mondolyo Tchagui pour valider 4 points comme elle l'a déjà fait au 2ème round et enfin prendre l'avantage. Cependant, le contre ne lui est pas favorable du tout puisqu'elle reçoit en l'exécutant un Bandal Tchagui en plein visage qui va déclencher un écoulement sanguin nasal très abondant qui ne lui permettra pas de reprendre le combat. 

Heureusement, beaucoup de peur mais finalement peu de mal : la guerrière est déçue de ne pas avoir pu finir son combat mais elle va bien, et c'est de loin le principal !!!


La route est longue... trèèèèsss longue dans un mini-bus où le confort reste tout de même relativement spartiate, mais l'équipe arrive finalement à l'hôtel aux alentours de 1h du matin ou elle retrouve Jason qui participe également à la compétition mais cette fois -ci sous les couleurs de son nouveau club de Beauvais. 
_MG_6228.jpg

L'équipe, composée de 6 compétiteurs, 2 coachs et 1 arbitre, sans oublier les parents  a donc entrepris ce déplacement dans la Région Centre en l'espace d'un week-end : 1 200 km aller/retour malgré les départs en vacances, la pénurie de carburant liée aux mouvements sociaux du moment... c'est dire la motivation du staff et des compétiteurs !
Samedi 23 octobre
Première constatation après la pesée : il y a (trop) peu de compétiteurs inscrits et présents, certainement dû aux différents mouvements de grève en cours qui n'ont pas permis à certains clubs de gérer de façon sereine le déplacement. 

3 combattants engagés pour cette journée sans oublier Jason qui combat pour la première fois en minime avec la possibilité de donner des coups de pieds à la tête.
IMG_6111.jpg
IMG_6113.jpg
Le résultat est très encourageant pour une première compétition sous les couleurs de l'ASSM TKD : il faut simplement poursuivre le travail sur la condition physique et adapter ses techniques au Taekwondo d'aujourd'hui, constamment en mouvement. 
- Sébastien Barreau (vétéran 1 -68kg) :
2ème
3ème
- Hassen Maziti (minime -49kg) :
IMG_6108.jpg
- Théo Toutut (benjamin -33kg) :
3ème
Pour sa première compétition, Théo a vraiment montré d'excellentes qualités de combattant à la fois sur le plan mental, tactique, et technique malgré son peu d'expérience... Les enseignants voient un bel avenir se profiler pour ce jeune compétiteur sous réserve qu'il travaille dur à l'entraînement. 
IMG_6094.jpg
IMG_6075.jpg
IMG_6138.jpg
Dimanche 24 octobre
La journée de dimanche est consacrée aux catégories cadet, junior, senior : l'équipe technique présentait 3 compétiteurs pour cette journée. 

 

Podium Vétéran 1 (-68kg) : Sébastien est 2ème
Sébastien serre chaleureusement la main de son ancien professeur Dominique Margaléjo qui officiait comme arbitre.
- Jason Monteiro (minime -37kg) :
3ème
- Mathias Rahmani (cadet -45kg) :
- Emilie Margaléjo (junior -49kg) :
- Jérémy Gerbith (senior -68kg) :
Les weekends en compétition sont également des moments de franche camaraderie où l'ambiance est loin d'être morose et où toute occasion est bonne pour se payer un bon fou-rire : voici une partie de l'équipe posant autour du plus long rôti de porc jamais rencontré en compétition de Taekwondo !!!
IMG_6200.jpg
Emilie1.jpg
Emilie2.jpg
Emilie3.jpg
emilie5.jpg
EmilieKo.jpg
Commentez les résultats de l'Open de Puiseaux !
Un Dwit Tchagui qui fait mal !
Un Dolyo Tchagui qui atteint sa cible
Le saignement impressionne mais le nez n'est pas cassé
Contre en Mondolyo Tchagui
Remise en Bandal Tchagui
Les podiums
23 et 24 octobre
_MG_6214.jpg
Le Mondolyo arrive sur sa cible !
Hassen à l'attaque
Décontraction avant le combat
Jason en action !
création de site internet avec : www.quomodo.com