Tournoi International de Paris

27 et 28 novembre
Tournoi International de Paris
C'est la première fois que le staff de l'ASSM TKD décide d'engager 2 combattants aguerris à cette compétition mythique que représente le T.I.P. En effet, cet open est devenu au fil du temps le fer de lance des compétitions françaises et bénéficie d'une notoriété mondiale
Avec 767 combattants (282 femmes et 485 hommes) parmi lesquels on peut compter bon nombre de champions internationaux et 36 nationalités représentées dont des équipes nationales entières qui ont fait le déplacement, l'ASSM TKD est le "petit poucet" de la compétition !
Samedi 27 Novembre
La Halle Carpentier est le théâtre de la compétition senior : le niveau général des combattants est tout simplement incroyable et notre combattant Killian Bonnel en senior -80 kg va avoir fort à faire pour remporter un ou plusieurs combats dans cette catégorie très difficile où 91 combattants vont s'affronter pour espérer remporter une médaille.
Le combattant de l'ASSM TKD s'incline à la fin du 3ème round sans pour autant avoir démérité. Cette toute première expérience du très haut niveau lui donnera à coup sûr la motivation nécessaire pour poursuivre son perfectionnement dans l'art difficile du combat.

Une fois le stress redescendu, le staff et les 2 combattants peuvent alors admirer des combats de très haute volée :en effet, on note la présence de très grands champions à l'image de la Croate Martina Zubcic et du Turc Servet Tazegul, tous deux médaillés olympiques, du champion du monde en titre Espagnol Joel Gonzalez, du champion d'Europe en titre : l'Anglais Aaron Cook et bien d'autres champions internationaux et nationaux... Un vrai régal !

Dimanche 28 Novembre
CIMG3651.JPG
Pour son premier combat, Killian rencontre un combattant allemand : Killian fait un combat solide mais prend du retard dès le premier round. En effet, il s'expose en attaque aux contres de son adversaire en manquant un peu d'explosivité sur les impacts et de précision sur les frappes dirigées sur le plastron électronique.

Le deuxième round voit l'écart s'agrandir : Killian a du retard et s'emploie à faire le travail pour le combler mais son adversaire est opportuniste et en profite pour placer plusieurs contres au visage qui seront validés à juste titre par les arbitres.

La compétition junior commence : c'est au tour d'Emilie Margaléjo de représenter le club chez les juniors -49kg dans une catégorie très relevée composée de 31 combattantes prêtes à en découdre pour gravir les marches du podium.

Le tirage au sort est clément et avantage Emilie qui passe directement en 1/8 de finale alors que ses adversaires doivent faire un combat de plus pour espérer accéder à ce tour. Mais, elle devra rentrer dans le vif du sujet dès les premières secondes de son combat puisqu'elle affrontera la tête de série française de la catégorie, plusieurs fois Championne de France, Vice-Championne de France en titre qui vient d'effacer une combattante de l'équipe nationale de Belgique pendant le tour préliminaire.


A l'entame du 2ème round la motivation et la détermination restent intactes et le duo infernal combattant + coach trouve la solution tactique pour contrer les attaques déstabilisantes en Nelyo Tchagui de la Vice-Championne de France : Mimie attend le contre et déclenche un magnifique Mondolyo Tchagui en timing qui vient s'écraser avec puissance sur le visage de la combattante d'Ile de France.

Par la même occasion et en appliquant les nouvelles règles d'arbitrage en vigueur, les arbitres lui attribuent les 4 points relatifs à l'exécution d'une technique retournée au visage qui lui permet de reprendre l'avantage 4 à 3 !

Le combat palpitant est très tendu surtout que l'adversaire expérimentée fait preuve de mental et ne lâche rien ! Elle revient au score mais Mimie va encore une fois réussir à placer son Mondolyo Tchagui et ne sera plus rejointe jusqu'à l'issue du 3ème round.





CIMG3677.JPG
Le combat commence et Mimie est en forme ! Très concentrée, elle est vigilante par rapport aux réactions rapides de son adversaire même si elle rencontre quelques difficultés en attaque. Le premier round s'achève sur un score de 0 à 3 en faveur de son adversaire qui a réussi une touche au visage.
Elle s'impose d'un point sur un score de 11 à 10 alors que l'écart aurait pu être plus important grâce à un coup de pied à la tête Naka Tchagui exécuté dans les dernières secondes du combat qui ne sera pas comptabilisé.  C'est l'exploit !!! le petit club aquitain montre qu'il est capable de hisser son niveau jusqu'au sommet du niveau français : en route pour le 1/4 de finale !
Le 1/4 de finale s'annonce encore plus délicat, l'enjeu est important puisque la victoire permet l'accession sur le podium. Emilie affronte une combattante Croate membre de l'équipe nationale, qui a fait très forte impression lors des combats précédents : quoi de plus normal, puisque c'est la Vice-Championne du monde junior !!!
Le combat débute : Mimie n'est nullement impressionnée par le niveau de son adversaire et aborde le combat avec une sérénité déconcertante, elle joue sa chance à fond et oblige son adversaire à se livrer complètement dans la bataille.

La Vice-Championne du Monde prend un avantage confortable sur le premier round grâce à 2 Keuro Nelyo Tchagui à la tête de la guerrière de l'ASSM TKD qui s'emploie cependant et fait un travail remarquable en attaque en ne permettant pas à son adversaire de gérer tranquillement son avance.

Le combat s'achève sur un score final de 3 à 15 en faveur de la croate mais Mimie peut être  très fière de sa compétition.


elle a prouvé qu'elle a tout à fait les cartes en main pour monter à nouveau sur le podium national et qu'elle est loin d'être ridicule face à l'élite mondiale.
Commentez les résultats, encouragez les combattants de l'ASSM TKD !
Une compétition d'envergure mondiale !
Superbe Mondolyo Tchagui sur le visage de la tête de série française !
Les meilleurs combattants mondiaux font le déplacement pour s'affronter et tester les plastrons électroniques, dispositifs mis en place par la Fédération Mondiale pour lutter contre les problèmes récurrents d'arbitrage rencontrés dans le Taekwondo moderne.
ce site a été créé sur www.quomodo.com