Championnat de France vétéran

Championnat de France vétéran
10 mars
domi.jpg
Le championnat de France vétéran était, cette année, organisé à Nancy. La route fut donc très longue pour la petite équipe de l'ASSM TKD qui fut contrainte de  prendre la route dès le vendredi soir pour arriver à l'heure au rendez-vous de la pesée fixé le lendemain à 14h30.
Sébastien, en tant que Vice-Champion de France en titre, a une lourde responsabilité sur les épaules : il veut faire mieux que la saison précédente en se hissant sur la plus haute marche du podium.
C'est en quelque sorte le "Jubilé" de Dominique qui, même si ses coachs désirent le contraire, affirme que cette compétition est la dernière de sa longue carrière de Taekwondoiste.
Le deuxième combat l'oppose à un combattant toulousain qui prend l'avantage dès les premières secondes grâce à une touche au visage. Mais Dominique construit remarquablement bien ses attaques et va remonter sans véritablement être inquiété et avec la manière : tous les points qui lui sont attribués proviennent de superbes techniques au visage (Nelyo Tchagui, Dolyo Tchagui, et... 2 Mondolyo Tchagui !!!).
Cette médaille d'argent est donc la 2ème médaille nationale de la saison pour le club grâce, encore une fois, à la famille Margaléjo (le père et la fille peuvent maintenant comparer leurs médailles !).
Après une courte nuit d'étape à Tours, l'équipe reprit la route le samedi matin pour arriver au Palais des Sports de Vandoeuvre lès Nancy pendant la compétition junior se déroulant la veille de celle des vétérans. Le staff de l'ASSM TKD présentait à cette compétition majeure 2 combattants aguerris : Sébastien et Dominique combattant dans les catégories respectives Vétéran 2 (+ de 35 ans) et Vétéran 3 (+ de 40 ans) coachés par Cédric et Julien.
12_France_Juniors.jpg
photo2.jpg
photo.jpg
seb.jpg
Sébastien doit tout donner durant le 3ème round s'il veut l'emporter et il en est bien conscient. La montée en puissance de son agressivité atteint son apogée pendant ce round où il réalise d'excellentes choses en inscrivant notamment un Dolyo Tchagui surpuissant à 15s de la fin du combat qui ne  sera cependant pas suffisant pour remporter le combat par KO. Notre athlète doit s'incliner sur un score de 7 à 10 malgré une mauvaise entame de combat... Les regrets de Sébastien sont légitimes car il l'aurait certainement emporté s'il était rentré dans son combat dès le premier round. Le staff reste cependant très confiant quant à l'avenir : Sébastien a encore de très belles choses à faire dans ces catégories vétérans où il représente l'élite française. 
Il doit affronter un bon combattant dès son premier combat et Sébastien n'est pas vraiment dans son assiette durant le premier round. En effet, il combat mais sans toute la puissance, la rage et la détermination qu'on a l'habitude de voir chez ce valeureux guerrier. Les frappes au plastron ne sont malheureusement parfois pas assez puissantes, ce qui permet à son adversaire de creuser l'écart dès le premier round.
La pause entre le 1er et le 2ème round permet au coach de remotiver le combattant qui aborde la 2ème reprise d'une toute autre manière : il est plus incisif en attaque mais peut-être pas assez ambitieux  au niveau des frappes au visage. L'écart au score se stabilise.
Après ces révélations, il apparaît  alors inadmissible de ne pas ramener une médaille nationale pour clôturer avec panache cette belle carrière de combattant.
Son premier combat l'oppose à un combattant qu'il a déjà affronté lors de son passage de grade du 4ème dan, il va très rapidement prendre l'avantage grâce à de magnifiques techniques à la tête. Il ne sera   jamais  réellement  inquiété  au  cours  de  ce  combat  qui  se  termine  avant  la  fin  du  temps réglementaire par différence de points
Le combattant saint-Médardais est qualifié pour la finale qui va l'opposer à un combattant coriace qu'il connaît très bien pour l'avoir rencontré au Championnat d'Aquitaine.
La finale commence et Dominique met d'entrée de jeu la pression avec un ultra-rapide retrait Ann Tchagui en contre qui lui permet de prendre l'avantage (3 à 0). Le combat est tactique mais c'est Dominique qui a l'initiative et qui score en inscrivant un 2ème Nelyo Tchagui. Son adversaire tente une remontée au plastron et parvient  peu à peu à recoller au score 6 à 6 malgré le fait qu'un coup de pied à la tête infligé par notre combattant ne soit pas validé.
La fin du 2ème round approche quand, pendant l'action, Dominique chute en se blessant une fois de plus au genou, ce qui le contraint à abandonner le combat alors que le score est de 6 à 7 et que rien n'est fait !
C'est évidemment une petite déception compte-tenu du fait que Dominique avait la possibilité de ramener la première médaille d'or nationale de l'ASSM TKD... Mais la performance et la manière sont déjà extraordinaires !!!
Dominique est certainement un des compétiteurs de la journée qui a le plus fait le Show en réalisant des techniques très spectaculaires et en faisant la quasi-totalité de ses points au visage de ses adversaires successifs ! 


 
Félicitons notre Domi national pour ce brillant parcours et encourageons-le à changer d'avis et à reprendre le chemin des aires de combat dans les années à venir pour ramener d'autres médailles nationales et cette fois-ci pourquoi pas en or ? 
domi-1.jpg
domi-2.jpg
création de site internet avec : www.quomodo.com