Open de Boé

OPEN de Boé
novembre2013
16 et 17 novembre
titre-boe-2011.jpg
1
er
3
ème
DOS-Hugo.jpg
1
er
DOS-Vincent.jpg
ème
2
DOS-Tim.jpg
2
ème
DOS-Clement.jpg
2
ème
DOS-Axel.jpg
DOS-Anthony.jpg
DOS-Dylan.jpg
DOS-Theo.jpg
ème
2
DOS-Enzo.jpg
3
ème
DOS-Alan.jpg
3
DOS-Flo.jpg
Hugo affronte un combattant de Médoc Taekwondo Team en finale : il ne lui laisse aucune chance en s'imposant 15 à 0.

On notera son incroyable précision au plastron électronique puisqu'il parvient à valider ses points à chaque échange.
Il remporte ses 2 premiers combats grâce à des retrait-pits puissants et précis au plastron de ses adversaires respectifs.

Il s'incline en demi-finale face à un adversaire de bon niveau : pas de regret.
Pour sa première participation à une compétition, Vincent fait preuve d'un sang-froid étonnant : il applique les consignes du coach à la lettre en y alliant une réelle combativité.

Timothé est maintenant un combattant expérimenté.

Il remporte brillamment et assez facilement un premier combat, puis un deuxième, puis un troisième !!!


DOS-Maxime.jpg
DOS-Theo-Lu.jpg
DOS-Jeremy.jpg
DOS-Jo.jpg
Axel combat dans la même catégorie que Timothé et Vincent.

Après avoir brillamment remporté son premier combat grâce à des Bandal Tchagui puissants au plastron, il s'incline de peu au 2ème tour.
Clément est certainement le benjamin de la journée qui aura le plus démontré son niveau technique en scorant avec des techniques difficiles malgré son jeune âge (triple pit, Tit Tchagui...) 


Il remporte avec la manière les 2 premiers combats mais doit s'incliner d'un petit point en finale, non sans livrer bataille, face à un adversaire largement à sa portée.


Antony est malheureusement trop sur la réserve lors de son premier combat : il ne fait pas véritablement la guerre à son adversaire et cette situation ne lui est pas profitable.

Le combat est fermé et les combattants passent trop de temps à s'observer sans chercher à créer d'ouvertures.
DOS-Lucas.jpg
ème
DOS-Kizoul.jpg
DOS-Alpha.jpg
DOS-Gael.jpg
C'est également la première compétition de Dylan qui réalise de bonnes choses (un Mondolyo Tchagui va toucher le visage).

Mais la pression trop forte exercée par son adversaire alliée au manque d'expérience vont entraîner la disqualification de Dylan qui commet malheureusement encore trop d'erreurs (sorties d'aire, chutes pour éviter le combat...)
Dimanche 17 Novembre
Samedi 16 novembre
Podiums
Med-IMG_7176.jpg
Podium1B_MG_7248.jpg
Med_MG_7253.jpg
Podium1C_MG_7259.jpg
Med-IMG_7265.jpg
Med-IMG_7724.jpg
med-IMG_7718.jpg
Med-IMG_7731.jpg
Med-IMG_7736.jpg
long3.jpg
long2.jpg
Long1.jpg
long4.jpg
Podiums
med-IMG_7727.jpg
medIMG_7271.jpg
med-IMG_7739.jpg
Taekwondo Artistique...
Alpha_MG_7605.jpg
Flo_MG_7499.jpg
Jo_MG_7284.jpg
Jo_MG_7289.jpg
Jo_MG_7526.jpg
Jo_MG_7528.jpg
Lucas_MG_7557.jpg
Theo_MG_7006.jpg
JO
JO
JOSETTE...
JU
LUCAS
THÉO
ALPHA
FLO
Comme disent les jeunes, lâchez vos com's !
Alpha a dit il y a plus d'un an
Beau Reportage, Bravo à tous les coachs et les combattants
Soldat Inconnu
Soldat-Inconnu_MG_7387.jpg
Le combattant de Saint-Médard réalise à Boé des débuts extrèmement prometteurs en vue des Championnats d'Aquitaine qui représentent l'objectif de l'année.
Bravo pour cette première médaille méritée dans une catégorie relevée.
Il affronte en finale le tombeur de Vincent : le combat est accroché mais le score va finalement tourner à l'avantage de l'adversaire.

Timothé termine 2ème de la catégorie après un excellent parcours et une journée bien remplie !


Axel s'est mis au travail cette annnée, espérons que ses efforts à l'entraînement soient récompensés lors des compétitions futures.


Il se réveille au 3ème round en commençant à enchaîner pour déstabiliser son adversaire mais il est déjà trop tard : le combattant de l'ASSM TKD s'incline d'un point alors qu'il avait largement le niveau pour atteindre le podium.


Une première expérience enrichissante qui, nous l'espérons, lui donnera le goût de l'entraînement pour rapidement devenir compétitif. 
KO technique en Pit-Dolyo lors du premier combat.
Théo commence à prendre ses marques dans cette nouvelle catégorie et renoue avec le succès.

Le premier combat est une formalité, après avoir assis une domination écrasante,
il enfonce le clou en infligeant un KO à son adversaire.

Le combat suivant commence de la même manière : Théo mêne 15 à 0 dès la fin du premier round mais c'est sans compter sur la ténacité de son adversaire qui ne va rien lâcher pour remonter progressivement et finir par inquiéter Théo qui s'endort littéralement pendant le 2ème round pour se réveiller tardivement durant le 3ème.

Son manque de mobilité a failli lui coûter cher : il s'impose finalement sur un score de 27 à 20.

La demi-finale s'annonce terrible puisqu'il affronte un excellent combattant de MATKD, spécialiste de la jambe avant.

Le combat commence mal : Théo essuie plusieurs frappes au visage, l'écart au score se creuse dangereusement mais le jeune dragon applique la stratégie mise en place avec son coach et va scorer à plusieurs reprises en Mondolyo Tchagui, lui permettant peu à peu de recoller au score. Théo arrache le point en or !

Le round du point en or débute et Théo va encore une fois contrer la redoutable jambe avant de son adversaire grâce à un Mondolyo Tchagui !
A l'image d'Antony, Enzo est trop sur la retenue lors de son premier combat : cette situation ne lui permet pas de créer d'ouvertures.







Castration chimique...
DOS-Melvin.jpg
2
ème
Melvin est un combattant solide et régulier : il remporte son premier combat en gérant son avance.

La demi-finale l'oppose à un excellent Espagnol, le combat est très serré et engagé ! Au début du 3ème round alors que les 2 adversaires sont à égalité : Melvin décoche un magistral et puissant Pit-Dolyo qui lui permet de prendre l'avantage.





Alan fait désormais partie des combattants expérimentés du club : il remporte son premier combat assez nettement sans être réellement inquiété.






Après une année éloigné du club, Florian reprend peu à peu un entraînement régulier mais il est encore en manque de sensations pour performer dans sa catégorie.

Plusieurs axes de travail lui permettront de retrouver le chemin du podium s'il s'en donne les moyens ( assouplissements et footing).







La finale s'annonce tout aussi difficile car il affronte l'autre combattant de la catégorie issu du club MATKD. Ce dernier n'a rien laissé au hasard en étudiant Théo lors des tours préliminaires...

Le combat commence et le combattant de Saint-Médard se fait contrer à chaque fois qu'il lève la jambe avant. Les 12 points d'écart sont rapidement atteints. Beau parcours tout de même !






La catégorie des seniors -68kg est décidément très relevée dans le grand Sud-Ouest avec la présence de plusieurs combattants de niveau national voire international.

Dans ces conditions, il est très difficile de se faire une place parmi ces champions pour Maxime et Théo.

Après un premier tour de chauffe, Maxime affronte Jordan Sabatier (champion d'Europe junior) : il ne créera pas la surprise face à ce redoutable combattant.







Ce n'est finalement que lorsqu'il est mené lors du troisième round qu'il va enfin se mettre à enchaîner et de fait, déstabiliser son adversaire qui lui laissera une ouverture à la tête qu'Enzo saura saisir !

Il affronte en demi-finale un combattant de Boé qu'il connaît bien car il a remporté le Championnat de France minime la saison dernière.






Théo n'est pas plus avantagé : il doit affronter un grand Espagnol. Après un 1er round sur la défensive où Théo lâche des points sans véritablement combattre, il se ressaisit en bousculant son adversaire mais ses efforts ne sont cependant pas suffisants pour espérer l'emporter.