LE TAEKWONDO MODERNE

  •  189 pays affiliés à la WTF (World Taekwondo Fédération)
  •  Plus de 40 millions de pratiquants à travers le monde
  •  2 millions de ceintures noires
  •  Championnat National dans tous les pays
  • 19 Championnats du Monde
  • 15 Coupes du Monde
  • 10 Championnats du Monde Universitaires
  • 13 Championnats du Monde Militaires
  • 4 Olympiades
  • 16 Jeux d’Asie
  • 6 Jeux Pan Américains
  • 4 Coupes de la Francophonie

Le Taekwondo mondial

900 clubs affiliés en France

50 000 licenciés en France

• Plus de 30 % de femmes

Le Taekwondo français
Le Taekwondo : épreuve officielle des Jeux Olympiques
Le Taekwondo est monté pour la première fois sur la scène des Jeux Olympiques en 1988, sélectionné comme épreuve d'essai lors des 24ème Jeux Olympiques de Séoul, puis une fois encore lors des Jeux Olympiques de Barcelone en 1992. Le 4 septembre 1994, le Taekwondo fut sélectionné par le Comité International Olympique comme épreuve officielle aux Jeux Olympiques de Sidney en 2000. La Fédération Mondiale de Taekwondo a désigné ce jour comme "Journée du Taekwondo" pour célébrer ce moment historique.
 
Depuis, le Taekwondo a continué à être une épreuve officielle lors des Jeux Olympiques d'Athènes 2004 et de ceux de Pékin 2008. Il a été sélectionné comme épreuve officielle pour les Jeux Olympiques d'été 2012 qui auront lieu à Londres, ainsi que pour les Jeux Olympiques 2016 d'après la décision du Comité d'exécution du CIO sur la sélection des épreuves supplémentaires qui a été prise le 13 août 2009 à Berlin.
 
Le président Chungwon Choue de la WTF n'a pas épargné, depuis sa prise de fonction en juin 2004, ses efforts pour le développement du Taekwondo. Le nombre de pays présentant des équipes de Taekwondo aux Jeux Olympiques augmente progressivement : 51 pays ont participé à l'épreuve de Taekwondo lors des Jeux Olympiques de Sydney 2000 puis 60 pays lors des Jeux Olympiques d'Athènes 2004. Lors des Jeux Olympiques de Pékin 2008, on comptait 64 pays membres participant à l'épreuve de Taekwondo.
 
Le nombre de pays ayant remporté des médailles à l'épreuve de Taekwondo a également augmenté. Ce fait est significatif car il montre que le Taekwondo n'est plus un simple sport national mais trouve sa place à l'échelle mondiale. Le nombre de pays lauréats de médailles en Taekwondo était de 18 en 2000, 13 en 2004 puis 22 en 2008. Nombreux étaient les pays ayant partagé les médailles.
 
En outre, la WTF a lancé la réforme du mode opératoire de la compéition pour faire du Taekwondo un sport mondial. Grâce à ses efforts, la WTF est devenue aujourd'hui une fédération ayant une coopération solide avec le CIO.
La WTF lance un vent de réforme
Dès sa prise de fonction, le président Chungwon Choue a lancé une réforme globale afin de consolider la place du Taekwondo en tant qu'épreuve officielle des Jeux Olympiques, de faire du Taekwondo un sport encore plus amusant et saisissant, pour améliorer la transparence de l'arbitrage et rehausser l'image du Taekwondo et de la WTF.
 
Dans cette réforme ont participé différents groupes de personnes, notamment des spécialistes du marketing sportif, des joueurs seniors de Taekwondo, des membres du CIO,etc. C'est grâce à leurs efforts que la 1ère réuniondu Comité de réforme a pu avoir lieu en décembre 2004 à Séoul en Corée du Sud, suivie de sa 2ème réunionen janvier 2005 à Bangkok en Thaïlande.
 
Le rapport de réforme préparé à l'issue de ces deux réunions a été officiellement adopté en mars 2005 par le Comité d'exécution de la WTF lors de la réunion présidée par Jacques Rogge, président du CIO, qui a eu lieu à son siège à Lausanne en Suisse. Ce rapport de réforme a été également adopté à l'unanimité lors de l'assemblée générale d'avril à Madrid en Espagne.
 
Les points clés de la réforme de la WTF étaient de garantir l'équité des compétition de Taekwondo, de mettre l'accent sur leur aspect palpitant et de créer un maximum de familiarité avec les médias afin d'attirer leur attention. Les résultats des travaux de réforme fondamentale menés par la WTF visant ces trois points ont été marquants durant ces dernières années.
Réduction du terrain de compétition, introduction du système de points différentiels pour une compétition palpitante
Le Taekwondo se familiarise avec les médias
Amélioration de l'impartialité de l'arbitrage
Amélioration du processus de désignation et de répartition des arbitres

Tout d'abord la WTF a lancé l'amélioration du processus de désignation et de répartition des arbitres. C'est dans ce cadre et afin d'améliorer la qualité des arbitres qu'elle a organisé pour la première fois "un camp d'entraînement pour la sélection des arbitres pour les Jeux Olympiques de Pékin" du 29 juillet au 4 août 2007 à Jeonju en Corée du Sud. après évaluation stricte de différents critères comme les compétences en langue, les connaissances de base, etc... 54 arbitres ont été sélectionnés en priorité parmi 187 candidats de 57 pays.
 
Le comité de sélection des arbitres a ensuite procédé à la sélection de 29 arbitres internationaux pour les Jeux Olympiques de Pékin, parmi les 54 déjà retenus, au travers d'un concours mondialde Taekwondo et avec le oncours des 5 continents, entre septembre 2007 et janvier 2008. Le Comité de sélection des arbitres détenait une autorité indépendante pour la sélection des arbitres, en écartant tout intérêt entre les joueurs et les arbitres.
 
Renforcement de la formation des arbitres, récompense des bons arbitres

En juillet 2008, avant l'ouverture des Jeux Olympiques de Pékin, la WTF a mis en place une formation complémentaire destinée aux 29 arbitres finalement sélectionnés, dans le but d'améliorer l'attitude mentale et l'esprit éthique. Les régions visées pour la formation des arbitres ont été également élargies : l'Afrique et l'Amérique Centrale et du Sud, exclues jusqu'ici, ont pu avoir la visite directe de la WTF qui a organisé des formations d'arbitres dans les régions du Nigéria, du Pérou... de manière à ce que les arbitres des pays voisins puissent bénéficier de ces formations.
 
En outre, un système de récompense de bons arbitres a également été mis en place. Depuis le 17ème Championnat du monde de Taekwondo en 2005 qui a eu lieu à Madrid, les bons arbitres ont été récompensés afin de leur donner une motivation supplémentaire. En revanche, les restrictions en cas d'arbitrage erroné ont été renforcées afin que les arbitres responsables soient pénalisés lors de sélections ultérieures. Grâce à ces efforts, seules deux requêtes ont été enregistrées lors des compétitions préliminaires aux Jeux Olympiques de Pékin. par le passé il pouvait y avoir une dizaine de requêtes par compétition, c'est un grand pas en avant dans l'histoire de l'arbitrage.
 
Introduction du système de protection électronique

Après les Jeux olympiques d'Athènes, l'introduction du système de protection électronique a été développé en vue d'accroître l'équité des compétitions de Taekwondo. Le Comité spécial pour le système de protection électronique a été créé en juillet 2005 et a accordé la première approbation officielle de la société La JUST en septembre 2006. Son fonctionnement a été testé au cours des championnats continentaux et des compétitions ouvertes, et les problèmes détectés ont été complétés par l'évaluation du Comité spécial.
 
La première utilisation du système de protection électronique dans une compétition organisée par la WTF a eu lieu lors de la Coupe du monde de Taekwondo 2009 à Bakou en Azerbaïdjan. Par sa bonne appréciation, l'introduction du système de protection électronique a fait disparaître la méfiance envers les arbitres répandue chez les entraîneurs. En particulier, les protestations contre l'arbitrage dans les situations délicates comme la mort subite ont cessé. Afin de confirmer sa volonté d'équité des compétitions, la WTF a décidé d'utiliser le système de protection électronique pour la première fois lors du Championnat du monde de 2009.
 
Introduction du système d'arbitrage vidéo

Le système d'arbitrage vidéo consiste à analyser minutieusement, lors d'une contestation légitime soulevée par un entraîneur concernant le gain de points ou les pénalisations, la séquence correspondante afin de rendre une décision immédiatement. Ce système est reconnu, en parallèle avec l'introduction du système de protection électronique, comme ayant contribué de manière marquante à l'équité des compétitions de Taekwondo. Ayant été un sujet clé de la disposition de révision des règles de compétition adoptée en janvier 2008 par l'assemblée générale de la WTF, ce système a été introduit à la Coupe du monde de Taekwondo en 2006, où il a grandement contibué au bon déroulement de la compétition.
Jusqu'ici, le Taekwondo a été considéré comme une compétition peu amusante. Cela est dû au fait que la sécurité des joueurs a été mise en avant vu les caractéristiques de ce sport en tant qu'épreuve de combat. De ce fait, des règles ont été établies autour de la sécurité, au détriment de l'aspect spectaculaire et ludique.
 
Tout en respectant la sécurité des joueurs, la WTF a cependant ouvert une enquête avec des spécialistes autour de l'aspect saisissant de la compétition. De plus, elle a enfin lancé une réforme audacieuse des règles de compétition en collectant les opinions des personnes concernées à travers les recherches du Comité technique.
 
D'abord, le terrain de compétition auparavant de 12 mètres carrés a été réduit à 8 mètres carrés. Puis la règle a été modifiée de manière à donner un avertissement au joueur n'attaquant pas pendant plus de 10 secondes, ce qui permet de désavantager un joueur ayant gagné des points en premier et qui reste en position de défense. Le système de points différentiels a été également introduit afin d'attribuer  des points selon la technique utilisée et la partie attaquée : des points élevés sont ainsi attribués à des attaques de haute difficulté, comme 2 points pour les coups de pied retournés ou sautés au niveau du plastron et 3 points pour les attaques au visage.
 
Avoir la possibilité de renverser la situation est naturellement saisissant tant pour les joueurs que pour les spectateurs. L'introduction du système de points différentiels permet ainsi de laisser du suspense jusqu'à la fin du combat. Cet effet a été clairement démontré à l'occasion de la Coupe du monde de Taekwondo de juin 2009. De plus, la durée de compétition a été raccourcie afin d'empêcher la baisse de la capacité de combat des joueurs due à un manque de force physique : la durée de compétition masculine a donc été réduite de 3 tours de 3 minutes à 3 tours de 2 minutes.
Classement mondial des combattants de Taekwondo
Démocratisation de la compétition avec l'introduction du Championnat du monde de Poomse
Afin que le Taekwondo devienne un sport mondial, ses compétitions doivent être diffusées plus régulièrement à la télévision. Car avec des diffusions plus fréquentes, l'existence et la valeur du Taekwondo seront plus connues et l'opportunité du marketing augmentera.
Cependant la réalité a été bien différente. En effet, bien que le Taekwondo soit devenu un sport important, il a souvent été exclu de la télévision.
 
Mais le Championnat du monde de 2005 à Madrid a été un nouveau tournant : les compétitions ont été diffusées sur toute l'Europe via Eurosport. Les compétitions ont également été diffusées en direct lors du Championnat du monde de 2007 à Pékin via Pékin TV et Eurosport.
 
Parallèlement à ce mouvement, la WTF s'est lancée en juillet 2007 dans la publication de l'e-newsletter bimestrielle dans le but d'informer les pays membres et le milieu sportif de ses activités.
 
A cela s'ajoute le service multilingue du site web de la WTF. Depuis 2009, le site web de la WTF est disponible en plusieurs langues. De telles expositions dans les médias et une telle communication active contribueront largement à ce que le Taekwondo soit davantage connu et aimé partout dans le monde.
 
Les fans et les médias qui recueillent les informations sur les compétitions de Taekwondo, réclament des "combattants vedettes". C'est-à-dire qu'ils s'intéressent aux informations focalisées sur certains combattants. Ainsi, afin de prendre en compte cette demande du public, la WTF a introduit depuis 2009 un système de classement mondial des combattants.
 
Ce système à commencé à prendre corps avec l'adoption de règles détaillée pour une mise en oeuvre en janvier 2009 par le Comité d'exécution de la WTF. Ainsi, depuis le 1er juin 2009, la WTF annonce le premier jour de chaque mois le classement mondial des combattants.
 
Avec cette pratique, l'interêt des médias et des pratiquants de Taekwondo pour les meilleurs compétiteurs s'intensifie de jour en jour. Le système de classement mondial permettra à terme de s'informer sur les combattants de Taekwondo et d'en faire des vedettes de sport mondiales.
 
Les lauréats en tête du classement mondial se voient attribuer les têtes de séries lors des Jeux Olympiques, des Championnats du monde et des compétitions préliminaires mondiales des Jeux Olympiques.
Le Taekwondo pour handicapés
Le Taekwondo centré sur le combat est quelque peu difficile pour certaines catégories de pratiquants (pratiquants loisir, personnes agées ou handicapées). Le Championnat du monde de Poomsé a été créé afin que tout le monde puisse apprivoiser le Taekwondo quels que soient son âge ou sa condition physique.
 
Le premier Championnat du monde de Poomsé de la WTF a eu lieu en septembre 2006 à Séoul, suivi de sa deuxième édition en novembre 2007 à Incheon. Par la suite, le troisième Championnat du monde de Poomsé WTF a été organisé avec succès en décembre 2008 à Ankara en Turquie. La quatrième édition s'est tenue au Caire en Egypte. La WTF compte diversifier la compétition avec l'introduction des Poomsés créatifs ou artisitiques et la familiariser avec les médias.
Avec la mise en place du projet de soutien aux personnes handicapées en 2007, la WTF a commencé à s'intéresser sérieusement à l'entraînement des disciples handicapés et a enfin organisé en juin 2009 le 1er Championnat du monde de Taekwondo pour handicapés. La volonté de rehausser l'image d'un sport semant des rêves et de l'espoir pour les classes défavorisées et d'intégrer le Taekwondo dans les Jeux Olympiques pour handicapés a enfin été concrétisée.
 
A ce premier Championnat, où le système de protection électronique a été utilisé, ont participé 36 joueurs et 18 directeurs venant de 16 pays (la France se classant première nation avec 3 médailles d'or). Les handicapés amputés d'un membre supérieur ont participé à cet évènement composé de huit catégories de poids au total dont sept poids masculins et un poids féminin.
 
Afin de garantir la sécurité des combattants handicapés, les frappes à la tête ont été interdites et les combats se sont déroulés en 3 tours d'une minute.
 
Une deuxième édition s'est déroulée en 2010 : un Français devient double champion du monde. Les efforts pour participer en 2016 aux Jeux Olympiques pour handicapés seront poursuivis.

 
Img214568313.jpg
sparring.jpg
taekwondo-jo.jpg
Copyright 2008 Beijing WTF World Taekwondo Championships Photo
Copyright 2008 Beijing WTF World Taekwondo Championships Photo
Copyright 2008 Beijing WTF World Taekwondo Championships Photo
Poomse_groupe.jpg
création de site internet avec : www.quomodo.com