Open de Boé

Dernier Open de la saison pour l'ASSM TKD qui se déplaçait au 2ème Open de Boé se déroulant sur 2 jours avec le samedi consacré aux catégories benjamin / minime / cadet / vétéran, et le dimanche aux catégories junior / senior. 


Notre récent champion d'Aquitaine affronte un combattant portugais lors de son premier combat.
Il prend l'avantage dès les premières secondes et ne sera jamais rejoint tant la différence de niveau est importante.
Le coach adverse décidera rapidement de jeter l'éponge afin de préserver la santé de son combattant qui semble totalement dépassé par la rapidité de Théo et souffir de ses frappes lourdes au plastron.
Le staff attend beaucoup de Melvin, récent médaillé national, qui doit affronter dès le premier combat un combattant tout aussi expérimenté que lui. Le choc s'annonce passionnant mais à la surprise générale, Melvin passe ses 3 rounds à attendre son adversaire alors même qu'il est largement mené aux points si bien que son adversaire n'est à aucun moment inquiété et s'impose sans avoir du réellement en découdre. 

C'est la déception pour le staff qui attendait beaucoup de l'athlète qui doit maintenant se remettre en question pour espérer  avancer de nouveau. 

Gaetan est lui aussi opposé à un combattant de bon niveau mais notre compétiteur dispose de toutes les armes pour poser des difficultés à son adversaire et même l'emporter. Cependant, à l'image de Melvin, durant tout le combat, Gaetan ne va jamais faire le nécessaire pour défendre ses chances de victoire. Les 3 rounds se déroulent et ses supporters sont surpris de son manque de combativité et d'agressivité.
Clément affronte un combattant nettement moins expérimenté que lui mais il paraît submergé par son stress et se retrouve mené au score en combattant à 10% de ses possibilités. On constate encore une fois, un manque d'agressivité et de combativité.
Alan a la lourde tâche d'affronter le combattant de Boé contre lequel il s'est incliné en finale du Championnat d'Aquitaine. Le combat débute et les 2 combattants se rendent coup pour coup avec toutefois un avantage pour le combattant de Boé qui demeure plus explosif et plus véloce qu'Alan malgré ses efforts. Le combat est relativement équilibré jusqu'au début du 3ème round même si l'écart s'agrandit peu à peu. 

Alan tente le tout pour le tout lors du 3ème round mais sa stratégie n'est malheureusement pas payante : il s'expose aux contres efficaces de son adversaireet doit s'incliner sans pour autant avoir démérité.


Florian affronte le vainqueur d'Alan pour la 3ème fois et espère bien l'emporter cette fois-ci!

C'est un combat de fou qui commence !
 
Les deux adversaires très agressifs et explosifs se livrent un combat sans merci, les échanges sont terribles de part et d'autre, le premier round s'achève sur un score de parité.

Le deuxième round débute sous les mêmes hospices, aucun des deux combattant ne veut lâcher son billet pour la finale, jusqu'au moment où lors d'un violent échange Florian s'écroule sous la douleur liée à un choc sur le genou.

Il est malheureusement contraint d'abandonner alors que la suite du combat s'annonçait très prometteuse.  
Le récent vice-champion de France vétéran 2 (36 ans) remporte la catégorie alors qu'il est surclassé chez les vétérans 1 (30 à 35 ans). Il réalise un superbe premier combat où il démontre encore une fois toute sa maîtrise technique en validant des techniques difficiles et sur-puissantes (360° Dolyo Tchagui, Mondolyo Tchagui...).

La finale est plus difficile face à un adversaire dont la pratique s'apparente plus à de la boxe qu'à du Taekwondo, mais Sébastien, bien que fatigué par un 1er round où il s'est certainement trop lâché parvient à s'imposer non sans difficulté.  bravo à lui !



La hiérarchie est respectée et notre vétéran redore le blason de l'ASSM TKD en réalisant un magnifique mais difficile doublé.
Après 4 mois de présence au club, Youness, pour sa première compétition sous les couleurs de l'ASSM TKD, tient à montrer au staff son potentiel et son envie de combattre. C'est ce qu'il fera lors de son combat face à un adversaire plus expérimenté et plus affuté que lui... Il s'incline logiquement mais après avoir réalisé de bonnes choses, le potentiel est bien là, la motivation aussi: au travail maintenant !
Jérémy Gerbith affronte LE combattant aquitain dès le premier tour, Adhé Koukoui, pour ceux qui le connaissent. la tâche est lourde mais Jérémy n'est pas le genre de combattant à fuir ses responsabilités : il part au donc au combat avec l'ambition de donner son maximum malgré la difficulté de la tâche à accomplir. 

Le combat débute : un premier échange d'une remarquable intensité attribue un point à chacun des protagonistes, plusieurs autres actions ont lieu sans que les points soient validés jusqu'au moment où, lors d'un échange, les genoux des deux combattants s'entrechoquent : c'est la blessure pour Adhé qui doit abandonner.


La finale s'annonce plus ouverte, elle débute face à un coéquipier d'Adhé, le score est équilibré et Jérémy démontre de très belles choses.

il fait preuve de supériorité technique par rapport à son adversaire mais l'arbitre central ne lui est pas favorable et distribue les avertissements sans raison apparente jusqu'à la disqualification de Jérémy durant le 3ème round.
Emilie est une nouvelle fois engagée dans 2 catégories (junior et senior) afin de lui faire réaliser un maximum de combats.
Elle écrase son adversaire lors du premier tour: cette dernière est contrainte d'abandonner face aux nombreux coups de pieds au visage qu'elle reçoit.

Le staff décide de déclarer forfait pour la finale pour les raisons qui sont évoqués ci-dessous.
Elle affronte lors de son premier combat une combattante vétéran qui souhaitait s'essayer au combat en sénior et qui ne retentera certainement plus l'expérience. En effet, Mimie ne fait pas de fioriture en validant de nombreux points au visage comme elle sait habituellement le faire (Nelyo Tchagui, Mondolyo Tchagui, dolyo Tchagui... ).
C'est une nouvelle démonstration de toutes les techniques les plus difficiles à réaliser en Taekwondo.

En demi-finale, elle affronte une combattante toulousaine junior, également surclassée,  bien connue du circuit national (3ème au championnat de France junior cette saison). Le gabarit de cette adversaire est hors normes : en effet, elle est très longiligne et mesure plus d'1m70 malgré son poids léger.

Cette différence de taille très importante n'est malheureusement pas à l'avantage de notre petite Mimie d'1m53. Et malgré sa très nette supériorité technique Emilie est en danger vis à vis des coups de pieds à la tête. Elle essuie un Dolyo Tchagui au visage qui la contraint d'abandonner le combat pour stopper son saignement nasal abondant.

Le coach décide alors de ne pas prendre de risque en déclarant forfait pour la finale junior qui l'opposait à la même combattante. 
Killian tombe sur un adversaire plus expérimenté que lui, il tente des choses mais ses attaques manquent d'explosivité et d'agressivité, elles échouent trop souvent à 15 ou 20 centimètres de la cible.

Il est éliminé dès le premier tour dans cette catégorie relevée des -80kg.

Karim, comme son frère Younes, et un nouvel adhérent de l'ASSM TKD. Il réalise un excellent premier combat où il inflige des frappes surpuissantes aussi bien dans le plastron que dans le casque de son adversaire. Il fait également preuve d'un sens tactique très interessant.
Il remporte son premier combat haut la main.
Cet Open est plutôt mitigé compte-tenu de la contre-performance des cadets qui étaient attendus et qui n'ont pas su relever le défi par manque d'agressivité, de combativité, d'envie de gagner alors que la maîtrise technique est bien là pour la plupart !

Quant à lui, le collectif junior / senior fait dans l'ensemble une bonne compétition même si beaucoup de travail reste à accomplir pour dominer réellement ces catégories difficiles. 

Espérons que les jeunes sauront se remettre en question, gagner en agressivité, se forger un mental de véritable guerrier s'ils souhaitent continuer de se hisser sur les marches des podiums régionaux et nationaux. 
titre-boe-2011.jpg
OPEN de Boé
16 et 17 avril 2011
Théo Toutut (benjamin -33kg): 1 er
En finale, Théo a à cœur de faire aussi bien que lors des combats précédents face à un adversaire plus gradé que lui, sensé être plus expérimenté, mais notre jeune guerrier ne se laisse nullement impressionné et entame son combat comme il a l'habitude de le faire : c'est-à-dire déterminé et offensif !

La finale tourne rapidement à l'avantage du Saint-Médardais qui creuse rapidement l'écart pour s'imposer sans être réellement inquiété.
THEO-1.jpg
Théo est en progression constante et termine une nouvelle fois premier de sa catégorie et semble s'accommoder au mieux de cette situation... Prochain rendez-vous : les Championnats de France !
THEO-2.jpg
Melvin Rousseau (cadet -33kg):
Gaetan Lathus (cadet -37kg):
Clément Defonty (cadet -41kg):
Alan Philippe (cadet-41kg):
Alan-Boe.jpg
Clement-Boe.jpg
Florian Roux (cadet-41kg): 3 ème
Sébastien Barreau (vétéran 2 -68kg): 1 er
Plus de peur que de mal : le guerrier s'en tire avec un énorme hématome qui sera vite résorbé et qui lui permettra de reprendre rapidement l'entraînement pour enfin vaincre cet excellent adversaire.  
Sébastien Barreau (vétéran 1 -68kg): 1 er
Sébastien survole sa catégorie en s'imposant malgré la fatigue accumulée lors des précédents combats en vétéran 1.
Les médaillés du jour
Flo1-med-Boe.jpg
seb-med-boe.jpg
seb-med2-boe.jpg
THEO-3.jpg
groupe-day1.jpg
2éme journée
divers-boe1.jpg
Jo-boe.jpg
divers-boe2.jpg
divers-boe3.jpg
divers-boe4.jpg
divers-boe5.jpg
divers-boe6.jpg
Divers
Emilie Margaléjo (junior -49kg): 2ème
Emilie Margaléjo (sénior -49kg): 3ème
Youness Ait Allal (junior -63kg): 3ème
youness-boe.jpg
Karim Ait Allal (sénior +80kg): 3ème
Jérémy Gerbith (senior -68kg): 2ème
jeremy-Boe5.jpg
Killian Bonnel (senior -80kg):
Kizoul-1-Boe.jpg
Kizoul-2-Boe.jpg
Kizoul-3-Boe.jpg
Kizoul-4-Boe.jpg
Kizoul-5-Boe.jpg
Il affronte en demi-finale, un colosse de plus de 2 mètres qui va lui poser énormément de problèmes pour porter ses coups au plastron et encore plus pour les coups de pieds à la tête. il s'incline en ayant pourtant fait son maximum mais la différence de gabarit n'est pas en sa faveur. 

Première compétition de très bon augure pour la suite !

Divers
Les médaillés du jour
jeremy-med-Boe.jpg
mimi2-med-boe.jpg
mimi1-med-boe.jpg
youn-med-boe.jpg
karim-med-boe.jpg
divers-boe12.jpg
divers-boe11.jpg
divers-boe9.jpg
divers-boe15.jpg
divers-boe7.jpg
divers-boe10.jpg
Bilan
divers-boe16.jpg
création de site internet avec : www.quomodo.com