Championnnat de France Universitaire

Les universitaires de l'ASSM TKD se sont rendus à Clermont-Ferrand pour disputer le Championnat de France universitaire qui se déroulait dans le fabuleux complexe sportif Arténium de Ceyrat .
Kizul rencontre un combattant à sa portée lors du premier tour, mais le combattant Saint Médardais ne va pas tirer parti de son gabarit et va rencontrer ses habituels problèmes de distance en étant à chaque assaut soit trop loin, soit trop près de son adversaire.
Audrey, pour sa première expérience en compétition nationale, doit affronter une adversaire nettement plus expérimentée qu'elle. Elle réalise un combat intéressant même si beaucoup de travail à l'entrainement reste à accomplir pour lui permettre d'être vraiment compétitive en senior.
La " Makina " , engagée dans la même catégorie olympique que Kizul, doit affronter une grosse tête de série du Taekwondo Français actuel dès le premier combat. Mais ce n'est pas ce genre d'annonce qui suffit à déstabiliser Lucas qui aborde le combat très concentré et décomplexé comme à son habitude.
Pas de médaille pour l'ASSM TKD cette fois ci mais une très belle performance avec la mise en échec du Vice-Champion de France senior en titre.

Les couleurs du Dragon Jaune seront bientôt portées sur les podiums du Championnat de France senior...

31 mars
Championnat de France universitaire
affiche-cfu-taekwondo-2012.jpg
Trois combattants disputaient leur chance pour accéder au podium national.
Nouvelle-image2.jpg
Audrey.jpg
Lucas.jpg
Kizoul.jpg
Son adversaire l'emporte mais Audrey a une fois de plus démontré qu' elle a le potentiel pour y arriver à condition qu'elle s'endurcisse sur le plan mental et qu'elle ose utiliser ses atouts naturels tels que sa souplesse pour développer ses techniques au visage.
Au boulot ! 
Ce défaut de positionnement conjugué à un manque d'agressivité entraîne la non validation des points au plastron électronique et permet à son adversaire, plus précis, de prendre un large avantage. Kizul est mené de 11 points à l'issue du 2ème round.
Le combattant se ressaisit sur le 3ème round en dominant très largement cette reprise ( on notera un magnifique 360 Dolyo Tchagui, qui s'il avait été  plus appuyé, aurait pu entrainer un KO ) mais le retard au score est trop conséquent pour lui permettre de l'emporter. 

Killian s'incline sur un score de 12 à 15 après une remontée spectaculaire qui démontre bien qu'il avait largement la possibilité de remporter ce combat.
A l'avenir, il est impératif de rentrer dès le premier round dans le combat, car ce genre de situation a tendance à trop souvent se reproduire et c'est bien dommage ...


Il joue crânement sa chance dès les premiers instants du combat en inscrivant un magnifique Dolyo Tchagui dès la première action. Il prend l'avantage et gène terriblement le Champion, membre de l'équipe de France qui doit tout donner pour rattraper son retard.
Les échanges sont une fois de plus terribles : Lucas commence à nous habituer à ce genre de combat même s'ils constituent à chaque fois une nouvelle épreuve très stressante. 

Le combattant de Saint Médard  arrive  cependant à maintenir  l'écart malgré  la pression  de  son  adversaire qui occupe remarquablement bien  l'espace  en  l'acculant  en  limite  d'aire  de  combat  et  en le forçant à en sortir à plusieurs reprises.
Le 3ème round débute : Lucas est toujours devant, l'exploit est à sa portée !!! Mais les 2 combattants, comme dans tout combat très engagés, font beaucoup de fautes et sont sanctionnés par l'arbitre central.
A 30 secondes de la fin du combat : alors que Lucas mène 17 à 13 et qu'il parait alors de plus en plus difficile pour son adversaire de recoller au score, l'arbitre central prend la décision d'attribuer le dernier avertissement à la "Machine", synonyme de disqualification, sur un Tit-Tchagui litigieux, exécuté dans l'action et jugé un peu rapidement trop bas par l'arbitre central.
Le staff espère que cette performance a permis à Lucas de se rendre compte de ses possibilités au plus haut niveau du Taekwondo français après seulement 4 ans de pratique...
Un entrainement sérieux, régulier, et rigoureux conjugué à l'acquisition de nouvelles expériences bénéfiques comme celle-ci en compétition lui permettront un jour de briller au niveau national.
création de site internet avec : www.quomodo.com